samedi, 09 mars 2013 16:25

Pourquoi Mr Ivan Thiebaut a fait élire Mr Miguel.

 

De nombreux Saint-Joryens se posent encore la question, « mais pourquoi Thierry Fourcassier et Ivan Thiebaut n’ont-ils pas fait ‘liste commune’ au second tour des élections municipales ? ». Il paraitra évident à tous que Mr Fourcassier était bien évidement extrêmement réceptif à une ‘fusion’, vu qu’il était en tête au deuxième tour et que l’association des deux listes l’aurait fait élire maire de façon quasi certaine.

Les deux candidats se sont donc rencontrés pour mettre au point une liste commune. Les deux hommes ont mis au point une liste de noms et se sont donnés rendez-vous le soir même des élections afin de finaliser la fusion. Le boxon a commencé peu de temps après le départ de Mr Fourcassier. Une fois le rendez-vous terminé, Mr Ivan Thiebaut s’est aperçu qu’il avait oublié de noter des noms sur sa liste. Donc, il fallait la refaire. Ensuite il a chargé un membre de son équipe, pour annoncer aux autres membres la bonne et la mauvaise nouvelle, en d’autres termes, annoncer qui restait désormais et qui ne restait plus. Un sale boulot. Mais en fin d’après midi, subit changement de situation, Mr Ivan Thiebaut change d’avis et annonce à quelques membres de son équipe qu’il ne veut plus faire fusion. Imaginez le désarroi de la personne qui avait déjà commencé à appeler les membres de la liste pour leur annoncer s’ils restaient ou pas. Puis le soir du rendez vous, Mr Ivan Thiebaut a appelé les membres de son équipe pour leur dire de ne pas se rendre au rendez-vous car il n’était plus question de faire fusion. Passez moi l’expression, mais c’était un joli ‘bordel’.

Le lendemain matin, le mardi donc, changement de programme. Mr Ivan Thiebaut reprend les discussions avec Mr Fourcassier. Alors là, autant vous le dire tout net, plus personne ne comprenait ce qui se passait. Il a chargé (encore une fois) une personne, son mandataire, d’aller déposer la liste ‘avec vous pour Saint-Jory’ à la préfecture tout en lui demandant d’attendre à proximité la fin des négociations. Vers 16h (deux heures avant l’heure fatidique) Mr Ivan Thiebaut a appelé son mandataire pour lui confirmer qu’il n’y avait pas de fusion et qu’il devait donc aller déposer la liste immédiatement à la préfecture. Si je devais résumer ces deux jours en quelques mots, ce serait « comment faire compliqué quand on peut faire simple ? ».

Il faut savoir que lorsqu’on fait ‘liste commune’, il faut refaire signer tous les membres de la nouvelle liste. Mr Fourcassier avait fait signer les membres de son équipe qui faisaient partie de la nouvelle liste, mais pas Mr Thiebaut. Donc, le mardi, les négociations ont été menées alors qu’elles ne pouvaient aboutir, vu que Mr Thiebaut n’avait pas les signatures. En plein après midi, les gens étaient au travail et d’autres en déplacement. Il était donc impossible de réunir tous ces gens pour les faire signer.

Pendant un temps, je me suis posé la question. Gérer aussi mal cette alliance, est-ce de la maladresse ou est-ce fait exprès ? Cela paraît tellement énorme, qu’un temps, je me suis dis « c’est pas possible, il l’a fait exprès de tout faire capoter ! Il le voulait, ce Mr Miguel à la mairie !» Et puis, quelques jours après, en faisant le bilan de toute la ‘campagne’, j’en ai conclu que, non ! Mr Thiebaut est comme cela. A mettre la charrue avant les bœufs, puis à mettre les bœufs dans la charrue, oh et puis non, tiens, on va mettre un bœuf dans la charrue puis un autre dans l’étable.
« Ouiiiii... mais si quelqu’un trouve le bœuf dans l’étable on va me le prendre, alors je vais mettre le deuxième bœuf avec lui, comme ca on pourra pas me le prendre ». Et voilà comment une charrette se retrouve toute seule, sans personne pour la tirer et tout cela dans un ‘joyeux bordel’.

Je ne rentrerai pas trop dans les détails, mais si la ‘campagne’ de Mr Ivan Thiebaut a été menée telle qu'elle l'a été, c’est parce que des membres de son équipe se sont occupés de tout, d’absolument tout. Et quand je dis de tout, cela va de l’écriture de ses textes, de son programme, jusqu’à ses mots de remerciements, tout, tout, tout ! Pas une seule ligne, pas un seul mot que vous avez pu lire durant cette ‘campagne’ dans ‘Avec vous pour Saint-Jory’ (papier ou web) n’a été écrit par lui (je suis bien placé pour le savoir). Par contre il ne pas faut pas enlever à César ce qui appartient à César. Il a tout supervisé, pas une seule ligne n’est parue sans qu’il la valide. Oui, parce qu’il a fait quelque chose quand même, il n’a pas écrit, mais il a lu. C’est déjà ca !

Je n’ose imaginer ce qui ce serait passé si Mr Thiebaut avait été élu maire. Apparemment la même chose qu’en 95’. On l’a échappé belle...

Pellegrinelli Frédéric