jeudi, 27 juin 2013 00:00

Ensemble continuons, à croire n'importe quoi.

 

Mr Miguel aurait il attrapé le « syndrome Thiebaut » ? Peut-être ! En effet, les travaux du gymnase ont été lancés, l’an dernier, avant de recevoir la réponse des subventions (arrivée cette année), tout comme l’avait fait Mr Thiebaut en son temps pour l’école primaire Georges Brassens. Cela avait valu une augmentation de 30% des impôts aux Saint-Joryens, je pense que beaucoup d’entre eux s’en souviennent encore. Et bien, notre maire vient de faire exactement la même chose, mais peut-être pas pour les mêmes raisons. Mr Thiebaut avait lancé les travaux avant d’avoir les subventions parce qu’il se prenait pour le roi du monde et Mr Miguel l’a fait pour des raisons purement électorales. Voici pourquoi :

Mr le Maire avait indiqué lors du budget provisionnel 2012 recevoir 1.2 millions d’€uros de subventions en 2013 et 2014 pour les travaux du futur gymnase et de la future salle des fêtes. Mais les abandons de postes à répétition dans le camp de Miguel ont donné la possibilité à Mr Fourcassier de déclencher de nouvelles élections un an avant la date prévue. Voyant le vent tourner, Mr Miguel a lancé tous les travaux sans attendre la réponse du conseil général quant aux subventions. Vous vous doutez bien que tous ces travaux en cours en pleine période électorale, c’est bon pour avoir des voix. Cela montre que le maire s’occupe de sa commune, même si pendant près de 10 ans il n’a quasiment rien fait, mais bref.

Le Hic, c’est que les subventions ne seront pas de 1.2 millions mais de 400.000€. Cela fait donc un écart de 800.000€, une paille ! Du coup, il a fallu économiser sur d’autres travaux bien sûr, donc, plus de salle des fêtes, plus d’aire de jeu pour les enfants dans le parc urbain Montségur, plus de fontaine et une dette qui se creuse de façon irraisonnable ( rien que la semaine dernière la mairie a emprunté au Crédit Mutuel 1.3 millions d’€uros). Sans compter que maintenant le maire veut construire pour 770.000€ un parking à côté du parking de l’école et que des terrains sont vendus au tiers de leur prix à un seul et unique promoteur.

 

Mais il y a plus grave encore. Lors du dernier conseil municipal, Mr Philippe Fort a demandé en fin de séance à Mr Miguel comment cela se faisait que, en Février durant les élections, Mr Miguel promettait monts et merveilles sur son programme (constructions, immeubles, salles des fêtes, etc…) et qu’en Mars il indiquait que ces projets ne pourraient plus être lancés car les subventions du conseil général étaient revues à la baisse. Le sujet sur le financement du gymnase avait été évoqué par Mr Fourcassier auparavant lors du Conseil Municipal.  Le maire a répondu « les yeux dans les yeux », un peu à laCahuzac, que l'annonce officielle du conseil général sur les baisses des subventions avait été rendue publique en Mars, et qu’en février il promettait autant car il n’était pas au courant de cette décision.

Je me suis procuré le document officiel de « la règlementation d'attributions des subventions départementales ». Le document était donc accessible aux élus dès début février et prévisible bien avant. Dans la rubrique « subventions pour des gymnases des collèges » on y trouve ceci : « Pour les communes de plus 5000 habitants, les subventions pour des gymnases des collèges seront de 40% pour un plafond de 1 million d’€uros ». En résumé, que les travaux coutent 1 million ou 3 millions la subvention sera de 400.000€, pas plus. Mr Miguel était donc au courant avant de distribuer son programme que tout ce qu’il avait marqué dessus ne pourrait pas voir le jour. Voilà pourquoi il a répondu à Mr Fort quelle était la date de la parution officielle de l’info alors que celui-ci lui demandait depuis quand il était personnellement au courant.

 

Les mensonges en politique c’est pas uniquement un ministre devant des députés, ça peut aussi être un maire devant les élus. En conclusion, le maire de Saint-Jory n’a rien fait ou presque en 10 ans et lorsqu’il se met en action c’est pour des raisons purement électoralistes et en plus, cela « coute un bras » aux Saint-Joryens. Si il y a bien une seule chose que je trouve de logique dans cette affaire, c’est que Mr Miguel a été soutenu par des membres du PS pendant sa campagne électorale, et qu’il gère notre commune comme le PS gère le pays... Dans les deux cas, vous voyez le résultat...

 

 

PELLEGRINELLI FREDERIC

 

Juste pour vous rendre compte de l'ampleur du mensonge, oupss pardon, de l'ampleur des promesses,
voici ce que l'on peux encore trouver sur le site de l'équipe à Miguel. Ils ont mis à jour la liste des élus mais pas celle des promesses.

miguel menteur saint jory