dimanche, 15 septembre 2013 01:01

Le ‘foyer rural’, dangereux mais ouvert !

 

Comme je vous l’avais indiqué dans un précédent article, une commission de sécurité constituée de représentants du Préfet, du Maire, des services d'incendie de secours, de la gendarmerie a donné un avis défavorable quand à l’accès du public dans le foyer rural car le niveau de sécurité est trop insuffisant.

Suite au tollé que cette information a suscité lors de sa parution dans la presse, le maire de Saint-Jory, qui n’avait informé ni ses élus ni les habitants, a été obligé de s’expliquer au dernier moment par courrier auprès des associations Saint-Joryennes. Il y est écrit (ça ne s’invente pas) « Je tiens à vous rassurer, seul un avis défavorable à été émis par la commission d’arrondissement pour la sécurité contre les risques d’incendies » Ben tiens, pour nous rassurer, ça nous rassure... Si c’est juste des risques d’incendie alors… ça va . Comme à son habitude, le maire ne tient pas compte des avis des autres, officiels ou pas.

 

Au final, nous avons, un ‘foyer rural’ en décrépitude, et juste à côté, un jardin tout neuf, tout plat, sans rien et qui sert à rien. C’est rageant de se dire que, à quelques mètres près, toutes ces dépenses auraient pu tomber sur le bon endroit si nous avions un maire un tantinet à l’écoute. La saison des lotos arrive, des repas de fins d’année, etc.…
Il est important que les réservations du foyer rural soient honorées. Mais, bon sang, cette la commission de sécurité était passée il y a trois ans, la municipalité était donc avertie depuis trois ans, et rien n’a été fait quand même. C’est quand même fou de s’y prendre au dernier moment dos au mur. Mais bon on a l’habitude, depuis 10 ans c’est toujours la même histoire il suffit de regarder le développement des villes aux alentours par rapport à Saint Jory et cela ne laisse plus de place au doute. On régresse !

PELLEGRINELLI FREDERIC