vendredi, 27 septembre 2013 14:29

Pas de pause fiscale non plus à Saint-Jory.

La valse des augmentations d’impôts n’épargne pas Saint-Jory. Cette  année, les Saint-Joryens voient les impôts locaux augmenter, et pour les  propriétaires, c’est la taxe foncière qui augmente aussi. Le taux de ces deux  impôts est fixé par le maire de la commune, c’est lui qui décide lequel  de ces impôts doit augmenter, stagner ou baisser. A Saint-Jory, tous les impôts augmentent, au moins c’est clair, pas besoin de se poser la question.

Chaque année, on nous dit que l’augmentation est minime… Mais ‘un peu’, plus ‘un peu’, plus ‘un peu’, cela commence à faire ‘un peu beaucoup’ ! Je me souviens que, lors du conseil municipal dédié au vote du budget, l’équipe de Mr Thierry Fourcassier et Mr Avellana avaient demandé, au moins pour cette année, une ‘pause fiscale’, car les augmentations venant de l’état étaient déjà nombreuses.

Mr Fourcassier avait dénoncé « un matraquage fiscal pour les familles de Saint-Jory » Le maire avait expliqué que le montant en €uros de ces augmentations était dérisoire… A cela lui a été reproposé de ne pas augmenter les impôts, au moins sur le plan symbolique, pour donner un peu ‘baume au cœur’ aux Saint-Joryens. Le maire avait alors encore refusé, sa  majorité regardait sa montre, car il se faisait tard, et voilà comment une augmentation d’impôts est votée à Saint-Jory.

Est-ce la photo du président Hollande dans la salle du conseil municipal ou le fait que Mr Miguel ait été, à une époque, soutenu par le PS, mais, dans les deux cas, tout augmente, mais on nous dit que ‘tout va bien’ ! Il est vrai  que si on ne regarde pas les sondages, effectivement ‘tout va bien’.

Pellegrinelli Frédéric