vendredi, 06 décembre 2013 17:36

Pardonne leur Jaurès, car ils ne savent pas ce qu’ils font

La semaine dernière dans la chronique "Les Soldes privées de Saint-Jory!", je vous avais trouvé 1million d’Euros avec les maladresses supposées involontaires de Miguel/Donnadieu et leur équipe. Hé bien, une semaine est passée, et pof !, rebelote !, encore de gros sous jetés par la fenêtre, mais la différence avec la semaine passée, c’est que cette fois-ci, cet argent est honteusement dépensé, alors que la semaine dernière, c’était juste de la bêtise. Lundi 9 décembre un nouveau conseil municipal se tiendra à la mairie.

Lors de ce ‘conseil’, Miguel et son équipe vont voter (puisqu’ils ont la majorité) 249.000€ de travaux pour le futur CCAS. Mais le plus aberrant est que la maison dans laquelle le maire veut installer le CCAS a déjà couté à l’achat 145.000€, donc au total cela nous fait la somme rondelette de presque 400.000€.

Pour mieux comprendre l’inutilité de cette dépense il faut savoir deux choses, la première est que le CCAS se trouve déjà dans des locaux flambants neufs et suffisamment vastes, et la deuxième chose à savoir est que, la maison choisie est une vieille bicoque quasiment en ruine, c’est la maison qui se trouve au rond point à côté de la maternelle du lac, celle qui a les poubelles du tri sélectif accolées.

Certes, des subventions vont être attribuées pour ce projet, mais l’argent aurait pu être dépensé pour autre chose, et c’est donc 400.000€ de plus sur notre feuille d’impôts... pour rien ! Et d’un autre côté, vous avez le CCAS qui demande aux associations pour l’organisation du Téléthon (document à l’appui), entre autres, 5 têtes d’ail, 2Kg d’oignons, 2 bottes de persil, 3 packs d’eau et des assiettes jetables en carton. Non mais on croit rêver ! Un peu de fierté que diable ! C’est une insulte au bénévolat quand on voit la somme que le maire veut dépenser pour rien.

Pour faire court et terminer cette chronique, j’en tirerais comme conclusion que Miguel/Donnadieu et leur équipe, s’intéressent plus aux conditions de travail de ceux qui en ont déjà un, plutôt que d’aider ceux qui n’ont pas de travail, car je tiens à rappeler que le rôle du CCAS, est d’aider les personnes en difficultés. Et dire que notre maire est le représentant du Parti SOCIAListe pour Saint-Jory, je n’ai qu’une seule chose à dire « Pardonne leurs Jaurès, car ils ne savent pas ce qu’ils font »

PELLEGRINELLI FREDERIC