mercredi, 11 décembre 2013 18:36

Les enfants ne votent pas.

Oh… Je sais bien ce que vous vous dites, « il n’a pas inventé l’eau tiède celui-là, évidement que les enfants ne votent pas ! » Ne niez pas, je vous entends d’ici, mais moi je vais vous en donner la preuve ! Cette année, chacune des écoles de Saint-Jory (deux écoles maternelles et une école élémentaire) n’a reçu, contrairement aux années précédentes, qu’un seul sapin de Noël, et non un par classe, pour cause de restriction budgétaire municipale, tant pis pour ‘le rêve de gosse’. Pire, le seul sapin que la majorité municipale en place avait donné à l’école élémentaire début décembre a été retiré par cette même majorité dans les jours qui suivirent sa livraison car l’école avait finalement préféré acheter son propre sapin plutôt que de décorer le piteux petit sapin de la mairie. C’est vraiment tomber bien bas.

Qui plus est, cette année, le marché de noël, pourtant en place depuis des années au gymnase, n’aura pas lieu. Après avoir fait voter 3,6 millions d’Euros d’emprunts et vendu des terrains à perte à Promologis, je ne pense pas que quelques sapins de Noël auraient changé la face du monde, mais il faut savoir une chose, les enfants ne votent pas !

De nombreuses fuites dans la toiture de la maternelle du lac ont été signalées depuis plusieurs années, et aucun début de travaux n’a encore vu le jour malgré la demande des enseignants et des parents d’élèves, mais c’est normal, les enfants ne votent pas !

Pour la mise en place de la semaine scolaire de 4,5 jours, la majorité municipale en place a annoncé en réunion publique qu’elle donnerait 0 € des finances communales pour les futures activités périscolaires et, le comble, que l’argent fourni par l’état (50 € par enfants) servirait surtout à effectuer le transfert pour le centre de loisirs actuel. Comme si on n’avait pas touché le fond, la mairie a demandé des bénévoles aux associations, des bénévoles aux parents, des bénévoles dans la population... n’importe qui pourvu que se soit un bénévole qui encadre nos enfants, sans avoir pour autant les compétences requises, une honte. D’ailleurs, lors de cette réunion organisée par la mairie, très peu d’associations s’étaient déplacées, il faut dire qu’elles connaissent la musique, et puis elles ont eu le 'nez creux', tout ce qu’elles auraient entendu c’est « débrouillez vous ! » comme quoi elles connaissent bien le système Miguel, et puis elles le savent bien, les enfants ne votent pas !

Je ne m’étendrai pas sur la nouvelle école maternelle du canal dont le chauffage au sol dernier cri tombe systématiquement en panne chaque hiver depuis sa construction il y 3 ans. La semaine dernière, à l’approche du froid persistant, il a fallu y installer encore des chauffages d’appoint classiques car celui du bâtiment avaient encore lâché. La municipalité n’a-t-elle pris aucune garantie ? Ni aucune assurance ?

Des économies de bout de chandelles pour les écoles, on racle même les fonds de tiroirs pour réduire au minimum les sapins de noël, les travaux demandés depuis des années trainent pour l’étanchéité de la toiture à la maternelle du lac et pour le chauffage à la maternelle du canal …. Mais bon tout le monde le sait, les enfants ne votent pas... mais attention... les parents, par contre…

PELLEGRINELLI FREDERIC