jeudi, 23 janvier 2014 19:15

On ne mélange pas les torchons et les serviettes.

 

 

Ce dimanche 12 Janvier 2014, 2 mois avant les élections municipales, la mairie a décidé de réaliser l'inauguration de l'église. Les artisans ont réalisé un travail incroyable de rénovation de l'extérieur de l'église. Pour l'occasion de nombreux Saint-Joryens étaient présents pour la messe. Comme pour toute inauguration le maire avait invité des personnalités PS, ainsi étaient annoncées en grande pompe les présences de Mr Izard président du conseil général, Mr Malvy président du Conseil régional, Mme Imbert la député et un sénateur.

Mais coup de théâtre, aucune de ses personnalités ne se sont déplacées, j'ai l'impression que Miguel n'intéresse plus grand monde, même dans son propre camp! La député s’est faite remplacée par son attaché et les autres n'ont même pas averti qu'ils ne viendraient pas. On été à deux doigts que certains se fassent représenter par leur chauffeur.

Donc, après la messe, Miguel avait préparé un apéritif, ou plutôt devrais je dire, avait préparé deux apéritifs, contrairement à ce qui était écrit dans le journal de la commune 'Saint Jory Infos. Voici comment le maire avait organisé les choses. Dans la salle du catéchisme se trouvait l’apéritif pour les personnalités, et au foyer rural le "bas peuple", "le reste", "les autres". Dans la salle de Catéchisme vous aviez comme VIP, le maire, les élus de la majorité et Monseigneur Le Gall. Celui-ci ne devait surement pas être au courant de cette manipulation car, pour l'avoir déjà rencontré, je sais que c'est une personne très accessible qui n'hésite pas à engager la discussion avec qui que ce soit, sans distinction.

 

Les élus comme Mr Fourcassier et Mr AVELLANA sont allés au Foyer rural et n’était même pas au courant de cette mascarade. La régularité de notre maire et de ses acolytes dans le dénigrement de la population m'étonnera toujours. Mais par ce simple geste, Miguel démontre tout l’amour, la compassion, le respect qu'il porte à ses semblables. Après la gauche 'caviar' voici venu le temps de la gauche 'Bling-bling'.

N’oubliez pas tout de même cette devise Monseigneur Miguel, « marcher en tête du troupeau ne veut pas dire que l’on en fait pas parti » A bon entendeur!

PELLEGRINELLI FREDERIC