lundi, 24 mars 2014 17:54

"Alternative", pas si 'Fort' que çà!

Dans un article où je présentais les différentes listes pour les municipales à Saint-Jory, pour 'Alternative Saint-Jory' j'avais titré, puis retiré, "Les arrivistes arrivent!", j'aurais peut être dû finalement le garder ce titre. Les deux premiers jours qui suivent un 'premier tour de scrutin' sont toujours amusants à voir, comme les listes doivent être déposées à la préfecture le mardi 18h dernier carat, autant vous dire que "ça discute ferme!" pendant ces deux jours. Pour arriver à grappiller une place au conseil municipal, certains feraient n’importe quoi, et c’est d’ailleurs ce qui c’est passé à Saint-Jory pendant ces fameux deux jours. Mr Fort, tête de liste pour ‘Alternative Saint-Jory’ nous a fait un numéro d’équilibriste sans précédent.

Avant toute chose, je voudrais citer une phrase de Mr Fort, tirée d’un article qu’il a écrit sur le web: "Saint-Jory est scindée depuis des années par un clivage gauche-droite qui laisse peu de place à l’innovation. Pourtant la liste « Alternative Saint-Jory » propose sa manière de voir les choses" (Lien vers article). Alors maintenant, je vais vous expliquer la vraie manière de voir les choses de Mr Fort.

Malgré le fait qu’il ait hurlé sur tous les toits qu’il était apolitique et écrit en quelques mots que, le clivage gauche/droite à Saint-Jory était la cause de tous les maux, Mr Fort a négocié des places au conseil municipal avec la gauche et la droite sans aucune vergogne ni remord, du grand art! Tout d’abord il a négocié avec Mr Fourcassier, il a demandé plus, et plus, et encore plus, pour au final n’avoir rien du tout. Ensuite, voyant qu’il avait surement ‘un coup à jouer’, il est allé au rendez vous fixé par le tandem Miguel/Donnadieu avec son colistier, Mr Avellana, et ils ont encore demandé plus, et encore plus, pour au final demander beaucoup trop, et sont repartis comme ils étaient venus, c'est à dire, une main devant une main derrière. Je ne doute pas que Mr Fort va nous expliquer dans les jours qui viennent que, si ‘Alternative’ n’a fusionné avec aucune autre liste, c’est par intégrité à ses idées, mais ce nouveau venu à Saint-Jory, qui ne savait même pas où se déroulaient les conseils municipaux il y a encore un an, a oublié une chose importante, c’est qu'à Saint-Jory ‘tout se sait’, et maintenant tout se lit, dommage pour lui!!!

 

Mais les problèmes pour Mr Fort, ainsi que pour Mr Avellana ne font que commencer, imaginez, aller négocier avec Donnadieu/Miguel, pour certains de la liste c'est comme "aller vendre son âme au diable", puisqu'une partie de l'équipe 'Alternative' est composée de sympathisants de 'droite' et, une autre partie est composée d'anciens de chez Miguel qui, il faut le savoir, ne peuvent plus le voir même en peinture. Mais pour une majorité de l'équipe 'Alternative', le crime de lèse-majesté à été commis par Mr Avellana.

Un petit rappel s'impose; La liste 'Alternative Saint-Jory' a été créée l'année dernière par Mr Avellana, juste pour contrer Mr Miguel aux élections de février, Mr Avellana avait même précisé à cette époque qu'il se présentait, mais que la place de maire ne l'intéressait pas, tout ceci était fait dans un seul et unique but, "contrer Miguel". C'est vous dire la conviction qui règne au sein de cette équipe! Et maintenant Mr Fort et Mr Avellana vont négocier avec Donnadieu/Miguel? Pour certains, c’est un sacré choc, ces négociations en catimini sont perçues comme un acte de haute trahison (tu m’étonnes!). J'ai appris ce matin que certains veulent déjà quitter la liste. En bref, Mr Fort et Mr Avellana ont plus essayé de se placer que de placer leur équipe, il est vrai que là, pour le coup, eux qui voulaient innover, c’est réussi.

 

Mais à mon sens, il ne faut pas en vouloir pour autant au tête de liste, Mr Fort, qui depuis quelques temps a noué des contacts fréquents avec Mr Thiebaut qui est, comme chacun sait, un homme qui a mis à genoux financièrement le village, qui a aussi par sa stratégie à la 'Rantanplan' fait repasser Mr Miguel en février dernier, et surtout, qui possède un égo tellement surdimensionné que quand il rentre quelque part, on a l'impression qu'ils sont deux.

Ce qui devait arriver arriva, Mr Fort tout comme Mr Thiebaut il y a un an, a complètement désuni son équipe entre les deux tours à cause de ses ambitions personnelles démesurées, et au lieu d'avoir quelques places dans la (peut être) future majorité et avoir la possibilité d'agir pour les Saint-Joryens, va se retrouver dans l'opposition à deux ou trois pendant six ans , à venir pour ranger les chaises et ramasser les gobelets sur les tables à la fin des conseils municipaux. Comme quoi, à vouloir privilégier la stratégie aux convictions, on finit toujours par se bruler les ailes.

PELLEGRINELLI FREDERIC